Le collectif RENOIR fait sa rentrée… dans les Hautes-Alpes

IMG_3597Trois membres du collectif se sont rendus la semaine dernière dans les Baronnies puis dans le Parc Naturel Régional du Queyras observer le développement de l’astro-tourisme dans une région reconnue pour le caractère exceptionnel de son ciel étoilé.

IMG_3769

Marc Bretton nous accueil dans son Observatoire des Baronnies Provençales.

IMG_3766

L’occasion de rencontrer et de discuter longuement avec Marc et Hélène Bretton qui ont créé l’observatoire des Baronnies Provençales offrant une offre combinée observation astronomique-nuit en chambre d’hôte. Notre échange avec la direction du Parc des Baronnies et le chargé de mission « Paysages » a été particulièrement enrichissant et intéressant de par les réflexions engagées sur une dynamique territoriale de protection et de valorisation du ciel étoilé.

IMG_3716

Les nouvelles infrastructures de l’Observatoire du Pic de Château Renard, dans le PNR du Queyras.

IMG_3607

Johan Milian discute avec Dominique Menel, président d’AstroQueyras.

S’en est suivie une immersion dans la mission d’astro-amateurs belges du club d’astro de Mons dans le nouvel observatoire du Pic de Château Renard. Nous les remercions grandement pour leur accueil, notamment Dominique Menel, président d’AstroQueyras et animateur scientifique très impliqué localement.

IMG_3612

À Saint-Véran, une immersion dans la mission des astronomes amateurs du club de Mons (Belgique).

L’ensemble de ces entretiens et observations enrichiront notre prochaine contribution au Festival International de Géographie (FIG) 2015 et à notre programme de recherche avec la Région-Midi-Pyrénées. Le 25 septembre, le collectif organisera en effet le séminaire de lancement du programme SHS Région Midi-Pyrénées avec les différents partenaires académiques et institutionnels.

IMG_3806

La Lune se lève au-dessus du Mont Viso.

IMG_3642

Un nouveau télescope a été installé à l’Observatoire du Pic de Château Renard, pour l’accueil du public lors de soirées d’observation.

Photographies du billet : Samuel Challéat, Collectif RENOIR.


Samuel Challéat

Samuel Challéat est chercheur en Géographie de l’environnement à l’UMR CNRS 5193 LISST de l’Université de Toulouse 2. Il est l’auteur, en 2010, de la première thèse de Doctorat portant sur la problématique émergente de la pollution lumineuse. Ce travail, intitulé « « Sauver la nuit ». Empreinte lumineuse, urbanisme et gouvernance des territoires », explore les mutations de la fabrique et de la gouvernance de l’éclairage urbain face aux nouvelles préoccupations environnementales et économiques dans les territoires à l’échelle nationale, et ouvre des pistes de recherche sur les notions d’empreinte lumineuse, de trame noire ou encore de paysages nocturnes. Depuis 2013, Samuel Challéat coordonne le Collectif de recherche RENOIR (Ressources environnementales nocturnes & territoires), démarche collective qui opère la jonction entre l’approche de la nuit par les sciences de la société et les approches de la pollution lumineuse par les sciences du vivant. Ses travaux actuels portent la focale – suivant le cadre d’analyse des socio-écosystèmes – sur l’environnement nocturne, qu’il s’attache à construire en objet de recherche interdisciplinaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *