Offre de stage « Sauvegarde du patrimoine de l’observatoire du Pic du Midi »

Organisme recruteur :

Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées,
41 Allées Jules Guesde – CS 61321
31013 TOULOUSE – CEDEX 6
Tél. +33 (0)5  61 14  80  10
http://www.univ-toulouse.fr

Date de disponibilité :

Octobre 2017 à juin 2018.

Contexte :

L’observatoire du Pic Midi est un site emblématique touristique et scientifique régional. Dans le cadre d’un projet de classement patrimonial UNESCO du site, un plan de gestion des patrimoines associés à l’histoire du site est à élaborer. Pour ce faire, un groupe de travail est co-piloté par la régie du Pic du Midi, l’Observatoire Midi-Pyrénées et l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (mission PATSTEC). En premier lieu, un inventaire précis des ressources disponibles chez différents protagonistes publics et privés est nécessaire.

Missions principales : (à adapter selon la durée du stage)

  • Inventorier les instruments sauvegardés sur le site de l’OMP à Bagnères de Bigorre.
  • Inventorier les archives et iconographies présentes sur le site de Tarbes de l’OMP
  • Etablir un pré-inventaire détaillé des ressources patrimoniales disponibles dans les différentes institutions et collectivités du territoire (communes, archives départementales, musées)
  • Participer à l’élaboration du plan de gestion de patrimoine dans le cadre de la candidature UNESCO.

Niveau requis et compétences:

  • Formation dans le domaine du patrimoine et des archives, dans le domaine des sciences ou dans le domaine de la médiation scientifique.
  • Intérêt et connaissance du milieu de la culture scientifique et technique.
  • Niveau minimum M2

Aptitudes :

  • Aptitude au travail en équipe
  • Sens du relationnel
  • Qualités rédactionnelles
  • Bonnes capacités de synthèse et d’analyse
  • Permis et Voiture

Conditions de stage :

Stage conventionné avec gratification, frais de déplacement sur le Pic du Midi et à Tarbes défrayé.
Durée souhaitée: d’octobre à juin (2 jours par semaine, par exemple, alternance négociable pour un équivalent 6 mois temps plein).
Localisation géographique: Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, 41 allées Jules Guesde à Toulouse mais aussi  Site de l’OMP à Bagnères de Bigorre et  à Tarbes et visite nécessaire au site touristique et scientifique du Pic du midi (accès téléphérique La Mongie).

Description de l’employeur :

L’Université de Toulouse, Communauté d’Universités et d’Etablissements a été créé en 2007 par les 6 établissements d’enseignement supérieur de Toulouse habilités à délivrer le diplôme du doctorat. Elle a pour objectif d’unir les compétences pour favoriser les projets transversaux ou internationaux, dynamiser les activités de recherche et de formation, renforcer la visibilité de l’ensemble du site toulousain. Parmi ces domaines d’actions, elle est particulièrement attachée à la diffusion de la culture des sciences et des techniques et à la sauvegarde de son patrimoine. En collaboration étroite avec ses membres et les différents partenaires institutionnels et associatifs, l’Université de Toulouse développe et met en œuvre une politique cohérente et forte dans ces domaines. La mission Sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain de Midi-Pyrénées (PATSTEC), intégrée au service de diffusion de la culture des sciences et des techniques de  l’Université de Toulouse, a pour rôle de sauvegarder et de valoriser les instruments scientifiques et techniques du XXème siècle caractéristiques de l’activité des laboratoires de recherche des universités et des écoles d’ingénieurs de Midi-Pyrénées. Elle est membre du réseau national PATSTEC porté par le Musée des arts et métiers depuis 2004.

Personne à contacter :

Anne-Claire Jolivet

Responsable de la sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain (PATSTEC)
Service de Diffusion de la Culture des Sciences et des Techniques
Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
41 Allées Jules Guesde – CS 61321
31013 TOULOUSE – CEDEX 6
Tél. : +33(0)6 76 60 64 27
anne-claire.jolivet@univ-toulouse.fr

Photographie en Une : instrumentation de l’Observatoire du Pic du Midi, Samuel Challéat, UMR CNRS 5193 LISST, Collectif RENOIR.


Samuel Challéat

Samuel Challéat est chercheur en Géographie de l'environnement à l'UMR CNRS 5193 LISST de l'Université de Toulouse 2. Il est l’auteur, en 2010, de la première thèse de Doctorat portant sur la problématique émergente de la pollution lumineuse. Ce travail, intitulé « "Sauver la nuit". Empreinte lumineuse, urbanisme et gouvernance des territoires », explore les mutations de la fabrique et de la gouvernance de l’éclairage urbain face aux nouvelles préoccupations environnementales et économiques dans les territoires à l’échelle nationale, et ouvre des pistes de recherche sur les notions d’empreinte lumineuse, de trame noire ou encore de paysages nocturnes. Depuis 2013, Samuel Challéat coordonne le Collectif de recherche RENOIR (Ressources environnementales nocturnes & territoires), démarche collective qui opère la jonction entre l’approche de la nuit par les sciences de la société et les approches de la pollution lumineuse par les sciences du vivant. Ses travaux actuels portent la focale – suivant le cadre d’analyse des socio-écosystèmes – sur l’environnement nocturne, qu’il s’attache à construire en objet de recherche interdisciplinaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *