A Grenoble (IGA, PACTE) : un séminaire sur la nuit

image002Ce vendredi 11 avril 2014 se tient, à l’Institut de Géographie Alpine (Cité des Territoires (IGA, IUG) 14 bis, avenue Marie Reynoard 38100 Grenoble – France), en partenariat avec l’UMR PACTE (5194) et dans le cadre des séminaires Urban Fabrik, un séminaire sur « La nuit urbaine, territoire d’innovation ». Ce séminaire est coordonné par Luc Gwiazdzinski et Nicolas Chausson.

Le Collectif RENOIR y sera présent, à travers une intervention de Samuel Challéat, intitulée : « L’innovation par la dispute. Les apports des mouvements de protection de la nuit dans l’éclairage public ».

Le programme complet est disponible au téléchargement. En voici la présentation :

« Depuis quelques années la nuit urbaine, espace-temps sous tensions, interpelle les pouvoirs publics et la recherche en Sciences Sociales. Passé le temps des premiers travaux pionniers, la thématique s’organise et les voies de recherche se développent.

La nuit urbaine est en mouvement. Le contexte de la société hypermoderne caractérisé par l’éclatement des temps sociaux, l’individualisation des comportements, la mutation des rythmes de travail et l’importance du temps libre semble profiter au développement de la nuit. Les villes ne sont pas insensibles à ce mouvement de la société. Dans un contexte de mondialisation et de compétition interurbaine, la nuit apparait comme un nouvel enjeu culturel permettant aux villes de se réinventer elles-mêmes. Dans ce contexte la nuit urbaine évolue. Les espaces de la ville sont mis en lumière, les activités économiques colonisent la nuit, les sorties nocturnes se multiplient, le travail de nuit progresse. En parallèle, les tensions entre la ville qui dort, la ville qui s’amuse et la ville qui travaille s’exacerbent. Caricature de la ville du jour, la nuit nécessite toute notre attention.

A l’échelle de l’Europe, les travaux de recherche se multiplient afin d’en saisir la complexité. Les approches sont plurielles : temps de la ville, culture urbaine, économie, tourisme, créativité, qualité de vie, lumière, pratiques, gestion des conflits, justice sociale etc. Il était temps de réunir chercheurs, jeunes chercheurs et professionnels pour penser la nuit ensemble.

Le séminaire Urban Fabrik se donne pour objectif de faire le point sur les différentes approches de la nuit urbaine. Il permet de croiser les différents regards dans une perspective internationale. Autour de communications scientifiques et d’échanges, il doit permettre d’imaginer ensemble de nouveaux croisements, de nouvelles hybridations, de nouveaux projets entre chercheurs, professionnels, acteurs publics et privés dans une logique de plateforme d’innovation ouverte et de questionner l’importance de la nuit dans l’élaboration des politiques publiques. »

Des photographies de cette journée sont visibles sur le site web du Master Innovation et Territoire (ITER).

 

 


Samuel Challéat

Samuel Challéat est chercheur en Géographie de l’environnement à l’UMR CNRS 5193 LISST de l’Université de Toulouse 2. Il est l’auteur, en 2010, de la première thèse de Doctorat portant sur la problématique émergente de la pollution lumineuse. Ce travail, intitulé « « Sauver la nuit ». Empreinte lumineuse, urbanisme et gouvernance des territoires », explore les mutations de la fabrique et de la gouvernance de l’éclairage urbain face aux nouvelles préoccupations environnementales et économiques dans les territoires à l’échelle nationale, et ouvre des pistes de recherche sur les notions d’empreinte lumineuse, de trame noire ou encore de paysages nocturnes. Depuis 2013, Samuel Challéat coordonne le Collectif de recherche RENOIR (Ressources environnementales nocturnes & territoires), démarche collective qui opère la jonction entre l’approche de la nuit par les sciences de la société et les approches de la pollution lumineuse par les sciences du vivant. Ses travaux actuels portent la focale – suivant le cadre d’analyse des socio-écosystèmes – sur l’environnement nocturne, qu’il s’attache à construire en objet de recherche interdisciplinaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *