Du matériel de field recording pour s’immerger dans les paysages nocturnes

Grâce aux financements de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée dans le cadre du programme de recherche Transdisciplinaire SHS RENOIR (2015-2017), le Collectif RENOIR est désormais équipé d’un matériel de captation sonore, particulièrement adapté au field recording. Ce matériel servira notamment pour la réalisation de l’un des livrables du programme RENOIR : un e-book (ou livre électronique) qui sera mis à disposition des partenaires du programme mais également du grand public (en ligne) fin 2017. Il vise à dépasser la dimension visuelle des paysages nocturnes et à immerger le futur lecteur de l’e-book dans les sons de la nuit. À plus long terme, nous souhaitons l’utiliser également pour des analyses spectrales du triptyque biophonie, géophonie et anthrophonie nocturnes.

dscf5430

region-copie


Samuel Challéat

Samuel Challéat est chercheur en Géographie de l'environnement à l'UMR CNRS 5193 LISST de l'Université de Toulouse 2. Il est l’auteur, en 2010, de la première thèse de Doctorat portant sur la problématique émergente de la pollution lumineuse. Ce travail, intitulé « "Sauver la nuit". Empreinte lumineuse, urbanisme et gouvernance des territoires », explore les mutations de la fabrique et de la gouvernance de l’éclairage urbain face aux nouvelles préoccupations environnementales et économiques dans les territoires à l’échelle nationale, et ouvre des pistes de recherche sur les notions d’empreinte lumineuse, de trame noire ou encore de paysages nocturnes. Depuis 2013, Samuel Challéat coordonne le Collectif de recherche RENOIR (Ressources environnementales nocturnes & territoires), démarche collective qui opère la jonction entre l’approche de la nuit par les sciences de la société et les approches de la pollution lumineuse par les sciences du vivant. Ses travaux actuels portent la focale – suivant le cadre d’analyse des socio-écosystèmes – sur l’environnement nocturne, qu’il s’attache à construire en objet de recherche interdisciplinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *