Programme interdisciplinaire CHIROLUM (ITTECOP) : c’est parti !

Les 27 et 28 février 2018 s’est tenu le séminaire de lancement du programme ITTECOP CHIROLUM (18 mois), dans les locaux de l’UMR 5213 LAPLACE (Laboratoire Plasma et Conservation d’Énergie, Université de Toulouse 3). Ce programme, sous la direction d’Isabelle Le Viol du Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation (CESCO, UMR 7204) du Muséum National d’Histoire Naturelle, rassemble des chercheurs en écologie, biologie de la conservation, physique, aménagement des territoires et géographie. Via la caractérisation de l’influence des paramètres lumineux des LEDs sur les mouvements des chiroptères, ce programme vise à limiter les impacts écologiques de l’éclairage artificiel nocturne le long des Infrastructures linéaires de transport et leurs emprises (ILTe).

Pour citer cet article : Samuel Challéat (28 février 2018). Programme interdisciplinaire CHIROLUM (ITTECOP) : c’est parti !. RENOIR research group | Interdisciplinary Night-time Environment Observatory. En ligne : https://renoir.hypotheses.org/1996.

Contexte et objectifs du programme CHIROLUM

Intégrer au mieux les ILTe dans les fonctionnalités écologiques des territoires implique de prendre en compte les impacts des pollutions émises par les ILTe sur les dépendances vertes et les écosystèmes adjacents. En particulier, la pollution lumineuse induite par l’utilisation d’éclairage artificiel nocturne le long des ILTe perturbe le fonctionnement des écosystèmes périphériques. Il est donc crucial de proposer des recommandations de gestion de l’éclairage, notamment en termes de valeurs seuils, qui pourraient être intégrées dans les cahiers des charges des gestionnaires d’ILTe et des professionnels de l’éclairage. Ce besoin implique de mesurer et comparer l’effet des paramètres lumineux des nouvelles technologies d’éclairage LEDs sur l’utilisation de l’espace par les espèces sensibles pour l’alimentation et le transit. Ce projet a donc pour objectif de caractériser l’effet de ces paramètres sur les déplacements des chiroptères, groupe à la fois indicateur et à forts enjeux de conservation. La première étude, réalisée grâce à l’existence d’un dispositif expérimental unique en Europe aux Pays-Bas (Netherlands Institute of Ecology, NIOO-KNAW), caractérisera l’effet combiné de l’intensité, du spectre lumineux, et de la durée d’éclairage des lampadaires LEDs sur les mouvements de chasse et de transit des chiroptères. Nous mobiliserons pour cela un outil innovant de trajectographie acoustique (CESCO-MNHN) permettant de reconstituer en 3D les trajectoires de chiroptères autour des lampadaires. Nous estimerons ainsi des valeurs seuils pour chaque paramètre à intégrer dans les stratégies d’éclairage des ILTe. Afin de vérifier leur effectivité in situ, la seconde étude évaluera la pertinence de ces seuils dans un contexte multi-infrastructures où se confrontent des enjeux écologiques, sociaux et règlementaires. L’étude sera ainsi menée le long d’une voie navigable (le Canal du midi qui est bordé par des platanes bicentenaires, i.e. corridor écologique) entourée par 2 pistes cyclables et 2 routes récemment équipées de LEDS blanches. Basée sur l’analyse des comportements de vol de plusieurs espèces de chiroptères, elle fera l’objet d’une approche par trait pour généralisation. Les résultats alimenteront les recommandations de gestion de l’éclairage à déployer à large échelle. Les mesures identifiées comme pertinentes sur le plan écologique seront naturellement mises en perspectives avec les attendus sociaux et réglementaires (sécurité) des usagers et des acteurs du territoire (Laplace). Ainsi, des enquêtes seront menées auprès des riverains, des institutions et des éclairagistes (UMRs LISST et THEMA) afin d’évaluer leurs perceptions de l’éclairage et de caractériser leurs arbitrages des différents enjeux écologiques. Ainsi, le projet identifiera les leviers d’actions qui permettent d’élaborer des stratégies d’éclairage intégrées, opérationnelles et applicables à large échelle pour limiter ces impacts sur les écosystèmes.

Présentation (PDF) des enjeux généraux du programme.

Membres du programme CHIROLUM

  • Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation (CESCO, UMR 7204), Muséum National d’Histoire Naturelle : Isabelle Le Viol, Christian Kerbiriou & Kevin Barré.
  • Netherlands Institute of Ecology (NIOO-KNAW), University of Wageningen : Kamiel Spoelstra & Marcel Visser ;
  • Laboratoire Plasma et Conversion d’Énergie (LAPLACE, UMR 5213), Université Paul Sabatier, Toulouse 3 : Georges Zissis ;
  • Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST, UMR 5193), Université de Toulouse 2 – Jean Jaurès & Collectif RENOIR : Samuel Challéat ;
  • Laboratoire Théoriser et Modéliser pour Aménager (ThéMA, UMR CNRS 6049), Université de Franche-Comté & Collectif RENOIR : Dany Lapostolle.


Samuel Challéat

Samuel Challéat est chercheur en Géographie de l'environnement à l'UMR CNRS 5193 LISST de l'Université de Toulouse 2. Il est l’auteur, en 2010, de la première thèse de Doctorat portant sur la problématique émergente de la pollution lumineuse. Ce travail, intitulé « "Sauver la nuit". Empreinte lumineuse, urbanisme et gouvernance des territoires », explore les mutations de la fabrique et de la gouvernance de l’éclairage urbain face aux nouvelles préoccupations environnementales et économiques dans les territoires à l’échelle nationale, et ouvre des pistes de recherche sur les notions d’empreinte lumineuse, de trame noire ou encore de paysages nocturnes. Depuis 2013, Samuel Challéat coordonne le Collectif de recherche RENOIR (Ressources environnementales nocturnes & territoires), démarche collective qui opère la jonction entre l’approche de la nuit par les sciences de la société et les approches de la pollution lumineuse par les sciences du vivant. Ses travaux actuels portent la focale – suivant le cadre d’analyse des socio-écosystèmes – sur l’environnement nocturne, qu’il s’attache à construire en objet de recherche interdisciplinaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.